Présentation du thème de l’Etrenne 2018

« CULTIVONS L’ART D’ÉCOUTER ET D’ACCOMPAGNER »

 

Le thème part de la demande insistante que fait la femme Samaritaine à Jésus, au puits de Jacob.

Dans sa rencontre avec Lui, elle se sent écoutée, respectée et appréciée. Son cœur l’amène à demander quelque chose de plus précieux : « Seigneur, donne-moi de cette eau » (Jean 4,15).

En suivant le fil conducteur de ce passage d’Évangile, nous présenterons, dans le cadre du prochain Synode des Évêques (« Les Jeunes, la Foi et le Discernement Vocationnel »), l’importance pour toute notre Famille salésienne et sa mission dans le monde, de cultiver l’art important de l’écoute et de l’accompagnement.

 

Angel Fernández Artime, sdb - Recteur Majeur


Les vœux de sœur Sandrine GILLES comme une note sur une portée musicale

 

Le 7 octobre dernier, sœur Sandrine Gilles faisait profession perpétuelle chez les Sœurs salésiennes de Don Bosco.

Mais tout a commencé le vendredi 6, une veillée spirituelle rassemble une soixantaine de personnes dans la chapelle de Farnières : jeunes du Mouvement Salésien des Jeunes, du Campobosco, du VIDÈS, d’Ephata, du Patro, des Oratoires… et des adultes de la Famille salésienne, Volontaires de Don Bosco, Salésiens de Don Bosco, Salésiens Coopérateurs, amis de Farnières, famille et amis de Sœur Sandrine.

Durant la marche silencieuse dans la nuit jusqu’à l’étang, nous avons déposé des bougies flottantes symbolisant les personnes qui sont lumière dans nos vies.

 

Le samedi 7 octobre matin, les enfants de 5-11 ans sont invités à un voyage autour du monde avec Don Bosco et Marie-Dominique. Dans l’église paroissiale de Vielsalm, les voix et les instruments de musique des jeunes de Louvain-la-Neuve et de Farnières s’accordent.

« Le oui de sœur Sandrine vient de loin »

La célébration commence par cette belle introduction qui donne le ton : Le « oui » que Sœur Sandrine dit vient de loin... Il a sa source dans le « oui » de Dieu à l’humanité. Un « oui » qui comme un chant d’amour ne cesse de donner et redonner la vie, et d’appeler l’homme à joindre sa voix à la mélodie. Ce « oui » de Dieu est comme une portée musicale sur laquelle toutes les notes de la vie de Sandrine peuvent prendre place et trouver leur sens.

 

Le « oui » comme une portée musicale

Sur cette portée, il y a les notes de Sandrine et il y a aussi des notes qui lui ont été données par sa famille, les personnes qui l’ont accompagnée, les jeunes… C’est l’ensemble de ces notes qui constituent le « oui » d’aujourd’hui. Sandrine choisit de répondre à Dieu, non pas en donnant une note ou une mélodie passagère, mais en donnant toute la partition. 

C’est sur cette portée musicale inscrite sur une toile que Sœur Sandrine s’allonge, face contre terre pendant la litanie des saints. Cette attitude de prostration exprime la vénération devant la grandeur de Dieu et le désir d’abandon entre ses mains.

Après cette célébration, l’assemblée est invitée à l’apéritif préparé par les Salésiens Coopérateurs de Farnières, suivi du repas de fête avec plus de 200 personnes.

 

Voici quelques extraits de l’homélie du P. Gérard Durieux, sdb pour conclure :

« Va, va vers les jeunes, Sandrine et tous ceux qui croiseront ton chemin, dans Sa Paix et Sa Joie ! Continue à faire confiance à la voix du Souffleur, de l’Esprit qui est Dieu en toi, comme une source d’inspiration… Tes sœurs, tes amis, tes parents t’accompagnent et comptent sur toi. Bonne route ! Que le Seigneur achève en toi ce qu’Il a commencé… ». 

 

Extraits du texte de Sœur Dominique GODINO, Fma 


Petit oubli dans l’Ami du mois de septembre : le nom des bénévoles de la paroisse St-François de Sales : LES MAYELES

 

Sous ce nom exotique et, depuis 30 ans, une équipe de bénévoles se réunit chaque semaine pour recycler des jouets reçus et qui sont ensuite revendus en seconde main à des prix très légers : jeu de société, une poupée, un livre, jeu de plein air, petit vélo,…

 

Les bénéfices réalisés sont distribués à des œuvres d’enfants de la région au moment de la St-Nicolas et des vacances d’été.

 

Notre local est situé à la médiathèque Don Bosco rue Jacob Makoy, 34 et est ouvert tous les jeudis de 9 h 30 à  12 h et le 1er samedi du mois.

 

Si vous avez un peu de temps libre dans l’esprit de Don Bosco, rejoignez-nous pour rajeunir tous les jouets qui nous parviennent.

 

Vous pouvez aussi visiter notre site « lesmayeles.wordpress.com » ou au 04/252.31.71

 

Merci à vous les ancien(ne)s du quartier du Laveu ou ailleurs.

 

Gilberte BODEUS