Fête de Don Bosco 2017

 

  

Liège – Que nous dit la vie de Don Bosco, Aujourd'hui ?

Samedi 14 h, la cour de l’école est envahie par les jeunes, les bosco games peuvent commencer.

Don Bosco a accumulé trop de dettes. Il nous faut l’aider à rembourser. Avec entrain et bonne humeur chacun donne le meilleur de lui-même et nous pouvons fêter Don Bosco, libéré de ses dettes.

On danse tous ensemble et un bon goûter conclut la journée.

Dimanche, après un début de célébration, les enfants partent pour un temps d’animation autour du visage de Don Bosco. La célébration continue pour les plus grands en proposant de réfléchir et de prier la vie de Don Bosco. Avec une question en fil rouge : comment un saint de la fin du 19e siècle peut-il nous éclairer aujourd’hui en ce début de 21e siècle ?

La célébration se termine sur le parvis où les jeunes nous invitent à la danse.

 Rudy Hainaux, sdb, curé de la paroisse

 Extrait du site « don-bosco.net »

 

Une journée conviviale

 

Vous qui êtes passé par notre école vous n'êtes pas sans savoir que le 31 janvier correspond à la date anniversaire de notre père fondateur, Saint Jean Bosco.

 

Vous savez sans doute aussi que traditionnellement, lors du dimanche le plus proche de cette date, soit cette année le 29 janvier, paroissiens et paroissiennes de Saint François de Sales, coopérateurs et coopératrices, anciens et anciennes, amis et amies en général de Don Bosco, jeunes et moins jeunes se rassemblent pour fêter l'événement.

 

Don Bosco voulait faire des jeunes qui lui étaient confiés de bons chrétiens et d'honnêtes citoyens.

 

La dimension religieuse était donc primordiale à ses yeux.

 

Aussi comme toujours la journée a commencé par une messe, messe durant laquelle il a été question de la vie de notre saint fondateur toute entière consacrée aux jeunes et de la pédagogie qu'il a mise sur pied, pédagogie salésienne plus que jamais d'actualité qui continue à être prônée tant par les salésiens eux-mêmes que par tous ceux qui travaillent dans leurs écoles. Pour information, les Salésiens forment aujourd'hui la deuxième congrégation au monde avec 16.000 religieux répartis dans 128 pays, les Salésiennes quant à elles formant la première congrégation apostolique au monde avec 15.000 religieuses.

 

Après la messe, place à la fête comme l'aurait voulu Don Bosco lui-même pour qui la joie et la bonne humeur constituaient d'autres dimensions essentielles de l'existence,

 

Près de 200 personnes se sont donc retrouvées dans le grand réfectoire pour prendre d'abord l'apéritif puis déguster ensuite le plat traditionnel liégeois, les boulettes faites maison accompagnées de délicieuses frites et de crudités.

 

La tenue du bar était bien évidemment assurée par les anciens et anciennes.

 

En finale, les poêles à crêpes sont entrées en action manipulées avec dextérité par des mains pour certaines notablement plus jeunes que d'habitude. Nous pensons ici plus particulièrement à celles appartenant à Manon Tirtiaux, fille de notre nouveau président fédéral, véritable pro que n'aurait pas reniée Madeleine ROTH, sa grand-mère,  récemment disparue.

 

L'on soulignera dans le même sens un rajeunissement du public en général.

 

Bien sûr, il reste le public traditionnel que nous retrouvons avec bonheur chaque année. Parmi celui-ci des personnes qui ont dépassé largement les 70 ans voire même les 80 ans et qui visiblement retrouvent toujours avec le même plaisir le bain salésien dans lequel ils sont plongés parfois depuis leur plus tendre enfance.

 

Mais à l'opposé, et ceci se confirme depuis quelques années, nous trouvons un public de plus en plus jeune qui apprécie notre bonne ambiance et qui contribue par ailleurs à la réchauffer.

 

Ainsi à l'instigation notamment du Père Rodney pendant le repas, certains et certaines de ces jeunes ont assuré le spectacle par des chants et des saynètes en référence à Don Bosco.

 

Grand merci à eux.


Nouveau logo à Farnières

 

Pas toujours simple pour une personne qui arrive à Farnières de savoir où elle est. Le logo en quelques mots.

Les animaux et les couleurs vives représentent la nature qui nous entoure.

 

« Apprivoise-moi », dit le renard au Petit Prince. « Apprivoiser, c’est créer des liens » avec soi-même et avec les autres.

La chouette symbolise l’hébergement. Elle représente la vie nocturne, le calme et même une certaine solitude.

Un écureuil ? Nous sommes tous un peu comme cet animal… En plein cœur de la forêt, notre « écureuil » a trouvé un endroit sécurisant où il peut prendre un peu de recul et se sentir à l’abri.

 

 

CRH Domaine de Farnières - Farnières, 4 - 6698 Grand-Halleux (Vielsalm) - Info : 080/559.040 - Réservations : 080/559.026