Des nouvelles de

André MESTREZ de St-Georges sur Meuse, sorti en 1949 dans la section du Bois. Actuellement, André est âgé de 86 ans.

 

Le 5 mai, Bernard MARECHAL nous a annoncé avoir participé à la bénédiction des grandes orgues de la Collégiale Ste-Waudru de Mons. Merci à toi Bernard de ton beau travail.

 

 

 

 

Tous les six ans, les Pères salésiens se réunissent en Provinces pour un Chapitre Général qui sera le 28e en 2020.

Ce chapitre se tiendra au Valdocco de Turin du 16 février 2020 au 4 avril 2020.

Le thème de ce Chapitre sera : « Quels salésiens pour les jeunes d’aujourd’hui ? »

Nous en donnerons des nouvelles dès que possible.

 

 

                 Le 25 mai 2018, a eu lieu à la Basilique Notre-Dame Auxiliatrice à Turin le 150e anniversaire de sa construction.   


 

 

Le soleil est de la partie ce qui, faut-il le souligner, est souvent le cas lors de nos journées Portes ouvertes.

 

Dès 9 heures du matin les premiers arrivent.

 

Nous arrivons pour notre part plus tard dans la matinée et sommes interpellés par un enseignant qui nous fait remarquer que beaucoup de jeunes et de parents ne sollicitent même pas un complément d’information mais demandent immédiatement à pouvoir s’inscrire, ce qui ravit bien évidemment Madame la Directrice, Isabelle Gathot, que nous rencontrons par la suite.

 

La journée s’annonce donc fort bien d’autant plus que des inscriptions ont déjà été effectuées la veille.

 

A noter que cette année il n’y a pas d’activités spéciales programmées comme par exemple le défilé dans le cadre de la section Arts appliqués mais tous les ateliers sont ouverts comme d’habitude avec de nombreux élèves en activité.

 

Avant d’entamer notre périple à travers les différents ateliers, nous rencontrons Monsieur Luigi Alongi, conseiller en prévention, qui vient d’être nommé Délégué Protection des Données (en abrégé DPT et en anglais, ce qui semble une nouvelle mode au Ministère, DPO soit Data Protector Officer !) qui nous fait part de l’entrée en vigueur dès le 25 mai du nouveau règlement européen sur la protection de la vie privée qui semble lui causer bien du souci.

 

Première étape : la section Electricité et Electronique.

 

Nous avons droit avec quelques parents accompagnés de leurs jeunes au visionnage d’un petit film qui vante les nombreux métiers auxquels mènent ces études. A titre d’exemples nous citerons : poseur de canalisations, technicien d’art de la scène, technicien de maintenance, monteur frigoriste, technicien d’enseignes lumineuses, technicien en système d’alarme, technicien frigoriste, technicien en domotique, technicien en haute tension... Il n’y a vraiment que l’embarras du choix.

 

Un professeur enthousiaste nous explique ensuite qu’il y a 3 branches principales dans la section : la mécanique, l’électricité-électronique et les professionnelles techniques.

 

En technique de qualification, on forme des techniciens capables de faire des études supérieures de type court mais aussi de type long de niveau universitaire.

 

Dans le même temps, à partir de la 5e, les élèves sont formés à un métier avec orientation vers l’entreprise (section industrielle) ou vers la domotique (section résidentielle).

 

En ce qui concerne la domotique, notre professeur nous montre ce qu’on apprend aux élèves à savoir notamment programmer à partir d’un smartphone, ce qui va de l’allumage des éclairages des maisons à la sécurisation de celles-ci en passant par la programmation de la télévision ou la surveillance du bébé.

 

Monsieur Hicq nous explique encore qu’il leur arrive d’amener des élèves chez des gens qui ont un problème particulier à résoudre. Il nous cite à titre d’exemple avoir amené récemment quelques élèves chez une personne handicapée et signale qu’un de ceux-ci a imaginé et réalisé avec ses copains un petit véhicule télécommandé pour amener les poubelles au container au plus grand plaisir de ladite personne. Génial n’est-il pas ?

 

Par la suite nous restons dans la même section mais en changeant de bâtiment.

 

C'est ainsi que nous nous retrouvons au-dessus de la section menuiserie où nous rencontrons des élèves et leur professeur, Monsieur Karim.

 

Nous y voyons des jeunes travaillant à la mise au point et au réglage de différents automates.

Ils sont 12 élèves en 7e année dont 1 qui sort de mécanique professionnelle.

 

Dans une autre partie des locaux, Monsieur Forthomme nous présente la 7 TP CUI traduire la 7e Cuisiniste. Un élève est en train de poser des carrelages dans une cuisine qu’il a entièrement construite et équipée nous expliquant qu’il a fait il y a peu des stages dans une entreprise, ce qui lui a permis de compléter sa formation. Pour accéder à cette spécialisation, il faut avoir obtenu la qualification menuisier où on apprend à travailler les panneaux (6TQ).

 

Petite information tant que nous nous trouvons dans la Section Menuiserie.

 

 

Vous vous souviendrez sans doute du superbe projet de Ruche destiné à rejoindre le Centre Don Bosco de Farnières qui nous avait été présenté l’année dernière par le chef d’atelier, Monsieur Jean-Luc Thibaut.

 

Le projet a pris un peu de retard mais il avance sérieusement. Voyez plutôt.

 

L’on nous signale que l’ossature est d’ores et déjà montée et qu’il ne reste plus que la charpente de toiture. Tout le monde y travaille et début septembre le bâtiment devrait être fermé. Cela sent donc l’inauguration d’ici quelques mois.

 

Petit tour maintenant vers la Section Art appliqués (3e et 4e années) – Assistants décorations (5e et 6e années).

 

Plus de défilé cette année mais diverses activités sont en cours. Ainsi il nous est expliqué que les élèves participent à pas moins de 3 expositions à l’extérieur du collège dont la plus prestigieuse est sans nul doute les sentiers d’art à Gesves. Pour celle-ci ont été réalisés toute une série de superbes vitraux exprimant l’aspiration vers l’au-delà qui nous sont présentés aujourd’hui dans une arche en bois mais qui sur place seront mis en valeur dans une petite chapelle.

 

Et nous terminons notre périple par Saint Jean et son petit bar bien sympa où nous sommes accueillis notamment par Madame De Pasqua et Monsieur Philippe Sera.

               

Cette année la bière à l’honneur est la Tits dont la saveur n’a d’égale que le galbe suggestif de son verre.

 

Il nous est fait part que la veille a eu lieu un jeu « Génie en Herbes » qui mettait aux prises des élèves de 5e et 6e années et que durant la nuit a eu lieu le traditionnel LAN party abréviation de local area network party ou fête autour du réseau informatique. Ici aussi des élèves mais accompagnés cette fois d’anciens et anciennes sont venus jouer en réseau à des jeux vidéo. Comme chaque année aussi la surveillance nocturne était assurée par Monsieur Paul Daumen lui-même qui en prime offrait le petit déjeuner. Grand merci à notre sympathique directeur !

 

Ce sera tout pour cette année mais d’ores et déjà, nous nous réjouissons de revenir en 2019 dans nos écoles où visiblement le bien être du jeune reste la priorité... ce que voulait Don Bosco.

 

Michel Scholtès 


 

Lors de cette journée, les participants se sont retrouvés dans une très grande convivialité.  51 personnes étaient présentes.
Jean-Luc Thibaut, chef d’atelier du Bois, a proposé aux Ancien(ne)s de donner un grand aperçu de la Mécanique, des Poids Lourds, du Bois et des Arts Graphiques.
Paul Daumen, directeur de St-Jean Berchmans, a donné les nouvelles de l’école dont les classes qui se mettent de plus en plus sur l’Internet en préparation de l’avenir.

Après l’apéritif, le traiteur nous a concocté un repas comprenant un trio de pâtes et un dessert très apprécié suivi d’une glace.

La soirée se termina aux alentours de 22 h  par de nombreux échanges d’au-revoir.

Dans l’AMI du mois de septembre, quelques pages seront encore consacrées à cette belle journée.

 

Votre Président, Michel DOMINIQUE