Les délègues au Défi de Citoyenneté de Bailleul, de St-Dizier et de Bruxelles

 

Près de quarante jeunes venus du Nord de la France et de Bruxelles se sont réunis dans l’établissement Sainte-Marie de Bailleul pour échanger autour du projet Défi citoyenneté.

Les jeunes participants viennent des classes de seconde ou 1ère année de quatre établissements salésiens : l’ensemble scolaire Ste Marie de Bailleul, Notre Dame d’Annay de Lille, l’ESTIC de St DizierWoluwé Saint-Pierre de Bruxelles. En tout, une quarantaine de jeunes, prêts à relever le défi citoyenneté auprès de leurs camarades et vis-à-vis d’eux-mêmes. Il ne suffit pas de vouloir être leader, il s’agit aussi de s’en croire capable. L’enjeu de cette journée régionale est de permettre à chacun, à travers les témoignages, les rencontres et les animations, de tracer à sa manière, avec sa personnalité, son chemin de citoyen au lycée.

« Nous n'avons pas de projet pour vous, nous avons des projets avec vous »

L’équipe qui travaille depuis deux ans sur le Défi Citoyenneté et améliore les outils, les animations, les compétences. Elle est composée de Mickael Taillepierre, le chargé de mission pour le Défi Citoyenneté ; Sr Anne Orcel et  le Père Xavier Ernst, délégués provinciaux à la pastorale et le Père Vincent Grodziski, délégué provincial à la communication.

Le Père Daniel Federspiel, Provincial, rappelle les objectifs du Défi citoyenneté et la raison d’être de ce rassemblement : « Le Défi Citoyenneté implique un changement important, un changement dans la mentalité des élèves, des adultes. Il faut créer des espaces temps spécifiques, une communication, une dynamique d'ensemble. C'est pourquoi on appelle cela un défi, car ce n'est pas simple, ce n'est pas en cliquant des doigts que l'on rentre dans cette dynamique de responsabilisation. »

L’objectif de cette rencontre est triple :

§  Donner des repères sur Don Bosco et la prise de responsabilité des jeunes

§  Travailler sur la charte de classe

§  Donner des clés pour l’acquisition d’un leadership, l’animation de groupes.

Tous différents ! A chacun son leadership

La table ronde a rassemblé des jeunes en responsabilité, très différente les unes des autres. Le leadership est singulier. C’est ce que la table ronde a illustré. Nous ne citerons que les élèves de Woluwé st-Pierre.

Nassim et Sala sont venus témoigner de leur rôle particulier au sein du Conseil de Citoyenneté. Créateurs d’une charte de droits et de devoirs, ils portent sur leurs épaules, avec l’ensemble du Conseil, les règles du vivre ensemble au sein de l’établissement : pour eux, les problèmes de discipline, harcèlement, etc... peuvent être réglés par les élèves parce qu’ils sont beaucoup plus conscients de ce qui se passe dans la cours que les adultes.

Développer des compétences chez les élèves

Après le témoignage des jeunes, place aux ateliers de formation. Il s’agit d’outiller les élèves pour qu’ils travaillent sur leur savoir-être. Pour développer un leadership, il faut se débarrasser de toutes les représentations que chacun peut avoir. « Lui, il veut faire son chef !... Pourquoi se serait « mal » de « vouloir faire le chef » si c’est pour aider les autres à l’être eux-mêmes », rappelle Xavier Ernst, animateur d’un atelier. Cette idée, de devenir chef pour motiver les autres, s’est concrétisée durant cette journée autour de trois ateliers :

§  Une charte de classe : les enjeux et les contenus autour du projet « Ecole citoyenne », présentés par Christophe Lejeune de Woluwé Saint-Pierre,

§  Une animation autour du “vivre ensemble” : des jeux coopératifs animés par Xavier pour découvrir les différents styles de leadership

§  Des techniques d’animation et d’expression : des mises en scènes reprises de situations réelles animées par Marion.

En fin de journée, les délégués se sont réunis par établissement pour réfléchir, avec les adultes accompagnateurs, aux pistes à venir. Le Défi Citoyenneté prend évidemment tout son sens au moment des élections.

Et le Père Daniel de lancer aux jeunes : « La société de demain, ce n'est pas vous qui allez la faire, mais ce n'est pas sans vous qu’elle se fera. »

 

Extrais du site « Don-Bosco.net »

 

Voir aussi la page Facebook : « Défi Citoyenneté »

 

Que les jeunes de Liège soient également présents à ces rencontres. Ce serait un magnifique défi pour eux.